S'abonner à la newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

Réouverture de la Sambre : ça avance !

Le 13 février dernier, un accord entre VNF, Voies Navigables de France, et l’association Réussir notre Sambre, dont l’Agglo est membre, s’est dessiné.

Première bonne nouvelle, confirmée par le député Rémi PAUVROS : l’inscription au CPER, contrat de plan État-Région, des travaux de reconstruction des ponts de Vadencourt et Macquigny. Sont prévus également la réfection des portes d’écluses et des opérations de dragage pour un coût total de 12 millions d’euros.

Côté gestion future de la voie d’eau, le Président de la CAMVS est optimiste. La proposition de Réussir notre Sambre a reçu un écho favorable chez VNF : la gestion de la Sambre resterait à la charge de VNF (2,6M€) et les collectivités locales s’engageraient sur le coût d’1 million d’euros fléché en provision pour les travaux. Reste à définir les clés de répartition entre elles, en fonction de critères comme le linéaire de voies d’eau, le nombre d’habitants et de communes « mouillées », les retombées économiques ; la Communauté d’Agglomération Maubeuge-Val de Sambre étant la plus grande intercommunalité concernée.

Enfin, toutes les collectivités ont affirmé leur volonté de mettre en place un projet autour de la voie d’eau avec un volet transfrontalier. Belges et français ont un intérêt commun évident à la réouverture de la Sambre, en termes de développement économique et touristique.

L’engagement sur le projet interviendra d’ici la fin de l’année.