S'abonner à la newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

Au concours de la “Capitale française de la biodiversité 2016”, l’Agglo obtient 3 libellules !

L’opération de requalification des friches industrielles “Portes des Marpiniaux et Pantegnies” a été retenue par le Comité scientifique et technique pour figurer au recueil d’actions exemplaires 2016, réalisé dans le cadre du concours de la “Capitale française de la biodiversité” sur le thème “sols et biodiversité”.

Depuis 2004, l’Agglo travaille à la requalification des deux anciennes friches en espaces de nature : les portes des Marpiniaux à Marpent et Boussois et la Réserve Naturelle Régionale de Pantegnies à Pont-sur-Sambre. La requalification progressive de ces sites a facilité le développement d’une faune et d’une flore emblématiques.

Sur le site des Marpiniaux, la restauration de la zone humide et sa reconnexion à la Sambre a permis de créer une zone de frayère notamment pour les brochets : l’un des sites les plus productifs du Nord ! S’est également développée la Pyrolle à feuilles rondes, une plante rare. Sur le site de Pantegnies, on trouve des espèces rares comme le Triton Crêté, la Gorgebleue à miroir ou encore une plante comme l’orchidée Dactylorhiza incarnata.

Les impacts positifs de ces aménagements sur la biodiversité ont permis au jury d’évaluer le niveau d’engagement de l’Agglo envers la biodiversité à trois libellules sur cinq.

La 6e édition de l’opération
Le concours “Capitale française de la biodiversité” s’adresse, depuis 2010, aux villes de plus de 2 000 habitants et aux intercommunalités françaises. Il est organisé par deux associations, l’une nationale Plante & Cité, centre d’ingénierie de la nature en ville, et l’autre régionale Natureparif, agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France. Il est soutenu par le Ministère du Logement et de l’Habitat durable et le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer.

Plusieurs objectifs sont visés : donner des idées d’actions aux agents et élus des collectivités, créer du dialogue entre les services et élus, valoriser et promouvoir les actions des territoires et partager les bonnes pratiques.

L’année prochaine, la thématique sera “Aménager, rénover et bâtir en favorisant la biodiversité”.