S'abonner à la newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

Le projet de pôle gare d’Aulnoye-Aymeries se termine !

Les premières phases du projet de pôle gare d’Aulnoye-Aymeries sont terminées. Ce mardi 23 août, un comité de pilotage a présenté l’avancée du projet.

La genèse du projet
La requalification du pôle gare vise à affirmer les fonctions de pôle d’échanges et de pôle urbain dans une logique de reconstruction de la ville sur la ville. Pour cela, la gare sera transformée en pôle multimodal pour développer l’intermodalité entre les différents modes de transport. Le cœur de ville sera, quant à lui, destiné à accueillir des surfaces d’activités commerciales, des équipements culturels, des logements…

La densification du quartier et sa dynamisation autour du pôle d’échanges sont assurées notamment par l’aménagement des espaces centraux et des stationnements, l’intégration des modes de déplacements doux, ainsi que la revitalisation des commerces autour de la construction d’un centre commercial.

Un projet en plusieurs phases
Le volet commercial trouve son 1er point d’ancrage opérationnel dans l’installation d’un centre commercial Leclerc avec 7 500 m² de commerces, de bureaux et 300 places de parking.

La 2e phase met en place le pôle d’échanges multimodal avec :

  • Le parking silo de 680 places ayant pour objectifs de résoudre le problème de stationnement généré par la reconfiguration des liaisons en cœur de ville et d’assurer l’accueil des véhicules des commerces et services, des habitants et structures de loisirs ;
  • Une liaison piétonne en cours de construction entre le parking silo et la gare ;
  • L’aménagement des abords de la gare dont le projet est en cours de finalisation.

Les opérations connexes au projet
L’îlot Jaurès accueille, depuis décembre 2014, Pôle Emploi. Les espaces publics (voirie, trottoirs, réseaux, éclairage public…), bien avancés, sont encore en cours de réalisation. Des travaux d’aménagement sont prévus dans le centre-ville et au square Leclercq. Une maison de santé (livraison prévue en juin 2017) et 42 logements sont en cours de construction sur l’îlot Jaurès.

Le projet a bénéficié d’une dotation de 5 millions d’euros versée par la CAMVS, qui permet de financer les études pro-opérationnelles, la maîtrise foncière du périmètre déclaré d’intérêt communautaire et la réalisation du parking silo à 50% dans le cadre d’une convention d’ouvrage partagée CAMVS/SMTUS.