S'abonner à la newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

Le refus de collecte, un dispositif pour gagner en efficacité

Afin d’améliorer la qualité environnementale et faire baisser les dépenses liées à la collecte des déchets, un dispositif de refus de collecte sera mis en place dès le 1er trimestre 2017.

Votre bac dédié aux emballages recyclables ne sera désormais plus collecté, si vous ne respectez pas les bonnes consignes de tri malgré les deux alertes réalisées en amont par les ambassadeurs du tri de l’Agglo. De plus, une amende financière à hauteur de 11€ sera appliquée en cas de récidive la semaine suivant le premier refus de collecte.

La procédure du refus de collecte

Lors de la collecte, les ripeurs contrôleront le contenu de votre bac dédié aux emballages recyclables afin de détecter tout manquement aux bonnes consignes de tri. L’information sera ensuite transmise à la CAMVS qui agira en fonction d’une des situations suivantes :

  • Une erreur de tri est constatée lors de la collecte :

Un ambassadeur du tri (ADT) se rendra à votre domicile pour vous former aux gestes du tri.

  • Une 2e erreur de tri est constatée :

Premier refus de collecte et nouvelle formation par un ADT.

  • Suite au 1er refus de collecte, le tri n’est toujours pas réalisé correctement :

Deuxième refus de collecte et amende financière à hauteur de 11€ (infraction de type 1 selon la réglementation en vigueur).

Pourquoi mettre en place ce dispositif ? Réponse en quelques chiffres :

Prix du traitement des déchets

  • 1 tonne de refus de tri = 374,86€
  • 1 tonne de déchets triée = 194,01€

Sur le territoire, 2 000 tonnes de déchets sont mal triées chaque année, pour une dépense de 750 000€. Mieux trier, c’est :

  • Diviser par deux le coût des refus de tri, soit une économie de 375 000€
  • Augmenter les recettes à travers la vente des recyclables
  • Réduire le tonnage des déchets en incinération et donc le coût lié à leur traitement

Les consignes de tri

Pour vous aider à mieux trier, un ensemble d’outils est mis à votre disposition par la CAMVS et Écoemballages. Retrouvez-les dès à présent dans notre rubrique “Mieux trier”.