S'abonner à la newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

La ville de demain : connectée, durable, apprenante et sécurisée ?

Dans le cadre du parcours d’excellence rassemblant des groupes composés de collégiens, de lycéens et d’étudiants du collège Vauban de Maubeuge, du lycée professionnel Placide Courtoy d’Hautmont et de la Cité Scolaire Eugène Thomas de Le Quesnoy de janvier à mai 2020, la problématique retenue est : comment la ville durable et connectée de demain apportera de nouvelles responsabilités citoyennes à ses pratiquants ?

Intégré au parcours avenir et citoyen, ce projet permet, dans le cadre des enseignements disciplinaires, de préparer à la fois l’entrée au lycée, de découvrir un parcours d’études supérieures ambitieux et innovant, et de découvrir des champs professionnels atypiques.

Celui-ci implique 19 collégiens en classe de 3ème, 20 élèves de 2nde GT SNT, deux classes de 15 élèves de 2nde bac pro MELEC, entre 11 et 15 étudiants de BTS Électrotechnique par alternance, 9 étudiants de licence pro Systèmes automatisés et robotique, ainsi que des étudiants en Master Informatique (IN’TECH) à partir de septembre 2020 ; mais également une dizaine d’enseignants de plusieurs disciplines (Histoire-Géographie, Education Morale et Civile, Lettres, Mathématiques, Sciences et Vie de la Terre, Section Multi-sports et Sécurité Civile, MELEC, Informatique, Biologie).

Il met donc l’accent sur les filières technologiques et professionnelles et l’apprentissage tout au long de la vie (cf. Traité de Lisbonne en matière d’enseignement et d’éducation et la “Stratégie Europe 2020”), sur l’orientation et la mobilité, afin de permettre à chaque élève de réaliser un parcours ambitieux et insérant, ancré dans le continuum bac-3, bac +3, voire même, à partir de septembre 2020, bac+5 et favorise la mise en réseaux des établissements dans le secteur de la Sambre-Avesnois.

Les partenaires de ce projet sont : le Pôle numérique de la Communauté d’Agglomération Maubeuge-Val de Sambre, l’ADUS (Agence d’urbanisme de Maubeuge), le CREAT de Louvain-La-Neuve, IN’TECH (à partir de septembre 2020), le Data Center CIV Green Generation d’Anzin, DMD (intervention de l’opération sentinelle), Monsieur Ridet (référent en cyber sécurité, hacking, protection des données et Orange. Des entreprises du bâtiment seront également sollicitées pour la réalisation de la tâche finale.