S'abonner à la newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

Les résidences d’éducation artistique se poursuivent au format 3.0

Depuis mi-janvier, la Communauté d’Agglomération Maubeuge-Val de Sambre accueillait trois résidences-missions artistiques et une résidence d’éducation aux médias, à l’information et à la liberté d’expression, co-financées par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) des Hauts-de-France. ­Compte tenu du contexte sanitaire impliquant la fermeture des établissements scolaires et lieux publics, la présence sur le territoire ne pouvait plus être maintenue. De nouvelles modalités sont donc mises en place pour les prochaines semaines.

Comme partout en France, le COVID-19 a conduit à des réajustements et une adaptation. Les résidences-missions se déroulaient principalement au sein des écoles, collèges, lycées mais aussi des associations et Instituts Médico-Éducatifs (IME) et en partenariat avec la Scène Nationale Le Manège de Maubeuge. La fermeture des lieux constitue une double difficulté : d’une part celle de l’éparpillement des publics et de celles et ceux qui les encadrent, étant eux-mêmes confrontés à un nouveau mode de fonctionnement ; d’autre part à la nécessité de repenser les ateliers proposés. Comment le photographe parviendra-t-il à poursuivre et expliquer son art à distance, lui qui avait recours à des chambres noires et supports argentiques ? Comment un réalisateur et illustrateur pourra-t-il produire et diffuser ses contenus en étant éloigné de son public ? Comment un collectif d’art numérique serait en mesure d’effectuer des performances en direct, s’il n’est pas sur place et qu’il ne dispose pas de l’équipement nécessaire ? Et enfin comment un journaliste, auteur de ces lignes, développera le sens critique tout en accompagnant à la création de médias et supports d’information ?
Ce sont toutes ces questions que nous nous sommes posées, tout en ayant conscience qu’il ne sera pas possible de proposer les mêmes interventions à distance. La période est difficile pour toutes et tous, certaines inégalités sociales se creusent encore davantage. Alors, plutôt que de ne rien faire, et sans pour autant minimiser la qualité, nous avons souhaité maintenir un lieu, certes par le biais numérique, mais qui pourra entrer en résonance avec le quotidien de chacune et chacun.

Une résidence-mission est tout autant l’occasion de produire que de transmettre des savoirs, des arts et de faire redécouvrir un territoire à ses habitantes et habitantes. Il s’agit également d’expérimenter. Plus que jamais, c’est ce que nous allons mettre en place. Très prochainement et régulièrement, jusqu’à la fin de la période normalement prévue, vous pourrez retrouver différents contenus : interviews des résidents, articles thématiques, performances et autres « gestes » artistiques. Restez chez vous, prenez soin de vous et de votre esprit, l’été et les mois qui suivent n’en seront que plus beaux !

Guillaume Bouvy, journaliste en résidence mission “éducation aux médias”

Suivre les résidences à distance

Pour découvrir les résidents et leurs publications, deux solutions s’offrent à vous :