S'abonner Ă  la newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

Espaces verts, l’Agglo sans pesticides

Du 22 au 30 mars 2021 se tient partout en France la semaine des alternatives aux pesticides. Depuis plusieurs annĂ©es dĂ©jĂ , l’Agglo n’en utilise plus lors des entretiens des espaces verts.

Les pesticides nuisent à notre environnement et à notre santé

Dans ce contexte, l’Agglo rappelle les risques liĂ©s Ă  l’utilisation de ces produits nocifs pour les espaces verts et l’environnement. En effet, les produits phytosanitaires sont composĂ©s d’Ă©lĂ©ments chimiques qui nuisent gravement Ă  notre santĂ©. Ils provoquent des maladies graves telles que le cancer et d’importants problèmes respiratoires. En plus de l’Homme, ils touchent aussi Ă  l’environnement en dĂ©truisant la flore sauvage et des populations d’insectes dits utiles comme les abeilles. Ces produits sont utilisĂ©s pour le dĂ©sherbage des mauvaises herbes, le traitement des maladies, l’invasion des insectes nuisibles et des champignons. On les retrouve donc dans l’agriculture, les espaces verts publics, les jardins privĂ©s, les terrains de sport et les cimetières.

L’Agglo, zĂ©ro-phyto depuis 10 ans

En 2017, la Loi LABBE est votĂ©e et interdit l’utilisation de ces produits phytosanitaires par les collectivitĂ©s dans la plupart de leurs espaces publics. Cependant, elle autorise les produits naturels dits de bio-contrĂ´le et les produits utilisĂ©s dans agriculture biologique.

Les services espace verts de la CommunautĂ© d’AgglomĂ©ration Maubeuge-Val de Sambre n’utilisent plus de produits phytosanitaires depuis plus de 10 ans ! De ce fait, 120 hectares d’espaces verts Ă  la charge de l’Agglo sont sans aucune assistance chimique !

Les agents de l’Agglo ont en effet adoptĂ© des mĂ©thodes de travail et des produits dits « plus verts ». Dans la lutte contre les herbes indĂ©sirables, ils prĂ©fèrent utiliser le broyage des dĂ©chets verts. Il permet ainsi le paillage des massifs. Pour les fils d’eau, les lames du rĂ©ciprocateur en viennent Ă  bout. Pour les insectes ravageurs, ils traitent les feuilles une Ă  une Ă  l’aide d’un pinceau grâce Ă  un mĂ©lange d’huile vĂ©gĂ©tale, de savon noir et d’alcool !

alternative pesticides    alternative pesticides

Un équilibre à préserver

En toute logique, le fait de ne plus utiliser de produits chimiques pour l’environnement permet Ă  des espèces tels que les larves de coccinelles et les abeilles de faire leur travail comme mère nature l’entend. Effectivement, ces insectes ont un vĂ©ritable rĂ´le dans notre Ă©cosystème. Les unes permettent de limiter les pucerons puisqu’elles les mangent. Les autres s’occupent de la pollinisation des fleurs et plantes pour maintenir la flore en vie.

Un engagement reconnu 

L’AgglomĂ©ration a reçu le label Terre Saine en 2017, dĂ©cernĂ© par Mme SĂ©golène Royale, alors ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

De plus, l’Agglo est signataire de la charte d’entretien des espaces publics de l’Agence de l’Eau au niveau 4 depuis 2015, ce qui l’engage au « zĂ©ro-phyto » dans les zones Ă  risques Ă©levĂ©es comme les fils d’eau, les bords Ă  voie d’eau, etc. En Ă©change, l’Agence participe financièrement Ă  l’acquisition de matĂ©riel alternatif Ă  l’usage de produits phytosanitaires.