S'abonner à la newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

Le schéma de mutualisation entre l’Agglo et ses communes est en marche

Jeudi 17 mars dernier, les élus des communes membres de la CAMVS étaient invités à se réunir pour échanger autour du schéma de mutualisation, voté au bureau communautaire en fin d’année dernière. La séance a été animée par la société KPMG, agence d’audit et de conseil, qui est intervenue auprès des différentes communes afin d’établir une relation entre leurs ressources actuelles et leurs besoins futurs.

Qu’est-ce que la mutualisation pour les collectivités ?

La mutualisation permet une mise en commun des ressources humaines, techniques, patrimoniales ou financières. Une concentration qui repose sur des enjeux d’expertise, de solidarité ou encore d’optimisation des moyens et des ressources.

La loi de réforme des Collectivités Territoriales de 2010 a rendu obligatoire la réalisation d’un schéma de mutualisation intégrant les agglomérations et l’ensemble des communes qui la composent. En 2014, suite à la fusion des 4 intercommunalités formant notre nouveau territoire et aux élections provoquant un renouvellement des conseils municipaux, les élus ont entamé un travail de réflexion qui a permis de réaliser un nouvel état des lieux. Une phase qui s’est progressivement matérialisée pour donner naissance au schéma de mutualisation, adopté définitivement en décembre 2015.

Le schéma de mutualisation de la CAMVS

Actuellement, certaines démarches de mutualisation ont d’ores et déjà donné naissance à une collaboration entre les communes et la CAMVS. Par exemple, un service d’instruction du droits des sols, rattaché au pôle Aménagement de l’espace de l’Agglo, est opérationnel depuis le 1er juillet 2015. Des prêts de matériel ou encore des apports d’ingénierie de l’Agglo vers les communes sont organisés de manière ponctuelle. Un guichet unique de recueil des demandes formulées par les maires a également été mis en place.

Afin de continuer à développer ce type d’actions, des nouveaux groupes de travail ont vu le jour suite à la rencontre du 17 mars. Ces équipes se retrouveront dans quelques semaines pour un second séminaire, dont l’organisation a été pensée autour d’une nouvelle méthodologie. En effet, ce rendez-vous sera notamment rythmé par la mise en place de tables rondes autour de 4 grandes thématiques :

  • les modalités de mise en oeuvre du groupement de commandes,
  • les modalités de mise en oeuvre du prêt de matériel,
  • la priorisation des mises à disposition,
  • la création d’un service commun d’ingénierie.

Ces échanges permettront de définir les nouveaux périmètres d’actions, mais également de délimiter les conditions financières et de réussite des futurs projets de mutualisation.