Nous suivre :
S'abonner à la newsletter

En 1 clic

Glissez pour défiler

Les conseils citoyens

Les conseils citoyens, kezaco ?

L’objectif premier des conseils citoyens est de garantir la place des habitants dans toutes les instances de pilotage de la politique de la ville, en créant un espace de propositions et d’initiatives en lien avec les besoins de la population. Ils exercent leurs actions en toute indépendance, vis-à-vis des pouvoirs publics et dans le respect de principes généraux : liberté d’expression, égalité, fraternité, laïcité, neutralité. Ces conseils citoyens seront naturellement associés à l’élaboration des actions du contrat de ville et pourront proposer leurs idées pour améliorer la vie du quartier.

Quels différences avec les conseils de quartier ?

Une différence de cadre

Contrairement aux conseils citoyens dont les missions sont définies par la loi de programmation pour la ville et cohésion urbaine, les conseils de quartiers ne sont pas encadrés législativement. Si leur création est obligatoire pour les villes de plus de 80 000 habitants (loi Vaillant de 2002), la composition des conseils de quartiers et leur fonctionnement résultent de la seule initiative des élus locaux.

Une différence de finalités

D’un côté, les conseils de quartier ont pour objectif de favoriser la participation citoyenne dans les quartiers pour la développer à plus grande échelle. Voilà pourquoi ces conseils sont obligatoires dans les grandes villes. De l’autre, les conseils citoyens doivent permettre d’associer, plus spécifiquement, les habitants des quartiers de la politique de la ville à la mise en oeuvre de projets locaux.

L’Agglo accompagne les communes

En tant que pilote du Contrat de ville 2015-2020, l’Agglomération a souhaité accompagner les communes dans la constitution de leur conseil citoyen tout en proposant une dynamique d’échanges et de mutualisation. Neuf quartiers sont concernés, dont l’un, intercommunal, comprenant Sous-le-Bois à Maubeuge-Louvroil, Montplaisir, Neuf-Mesnil-Grattières et Hautmont. Grâce à ce soutien, les conseils citoyens pourront monter progressivement en qualification et gagner en autonomie.

Quelques exemples d’actions proposées en lien avec l’État :

  • Formations selon les besoins formulés par les conseillers
  • Financement de l’IREV par la CAMVS pour la mise en place d’accompagnements personnalisés
  • Rencontre annuelle entre les conseils citoyens du territoire.
  • Mise à disposition d’une base documentaire

L’Agglo met à votre disposition une série de documents pour accompagner l’organisation et le suivi de vos conseils citoyens : convocation, feuille d’émargement, compte-rendu…

Pour vous les procurer, téléchargez le dossier suivant : documents-utiles-conseil-citoyen-camvs

Si cette démarche vous intéresse, rapprochez-vous de votre mairie ou du service Politique de la Ville de la CAMVS (03 27 53 01 00).